Le chat qui…

header image

Langues de Chat...

    EnglishGermanItalianSlovenianSpanishSwedishTurkishWelsh

A la une en ce moment…

    Blackie au pays des frites (et du gouda), un carnet de voyage à suivre...

Chat-lendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  

C@tbooster !

Ad-Chat

 

Chat kiliParle-leur de batailles, de rois et d’éléphants…et de chats?

Sujet : Chat kili|

Radio-Chat du jour à écouter en lisant cet article:

Kili vient de faire un voyage….un voyage au XVIème siècle….un voyage à Constantinople…un voyage avec Michel-Ange… Mais pas encore le Michel-Ange de la chapelle Sixtine, non pas encore…

Et pas n’importe quel voyage non plus : une jolie petite odyssée littéraire, très belle dans sa simplicité, sans prétention. Dans ‘Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants‘ l’écrivain Mathias Enard, spécialiste du Moyen-Orient, de sa plume efficace et précise nous entraîne à la rêverie autour d’un fait pourtant avéré.  Saviez-vous en effet que Michel-Ange avait été appointé par le sultan Beyazit, maître de Constantinople au tout début du XVIème siècle, pour construire un pont?

Un pont qui relierait les deux rives de la Corne d’Or: le quartier Oriental de Pera à celui de Stambul l’Occidentale…

2 Ronrons

Autour de cette aventure ratée pour le « père » du célèbre ‘David, Mathias Enard brode un roman d’amour tout en partant à la découverte d’une ville déjà cosmopolite  en l’an 1500 et surtout fascinante pour le Florentin bien mal dégrossi qu’était le Michel-Ange de l’époque.

Ce roman sur fond historique, sait rester simple et se lit d’une traite ou presque avec ses 150 pages. Mais il s’agit bien d’une fresque qui nous plonge au coeur d’une Turquie inconnue et pourtant si proche. Et si par chance le lecteur a déjà parcouru les moderne rues de la métropole Istanbul du XXIème siècle, alors il en aura peut-être malgré tout perçu les réminiscences au détour d’une allée du Grand Bazar, à l’ombre d’Haya Sofia, ou sur les rives du Bosphore…

 

2 Comments »

Chat kiliSpinning cat…Une chronique littéraire de Kili…

Sujet : Chat kili|

Radio-Chat du jour à écouter en lisant cet article:

Et si un jour….si un jour les étoiles disparaissaient! Et si un jour… notre belle planète se trouvait coupée du reste de l’univers par une sorte de membrane sortie de nulle part… Que se passerait-il alors? L’astre lumineux se lèverait-il encore ou un ersatz de soleil le remplacerait-il pour continuer à rythmer nos jours, nos nuits, nos saisons? Les satellites continueraient-ils à fonctionner ou serions-nous aussi coupés les uns des autres?

3 Ronrons

C’est exactement ce qui se produit dès le premier chapitre du roman de Robert-Charles Wilson, ‘Spin’. Bien que peu attiré par la science-fiction, Kili a dévoré ce livre avec passion et vous le recommande fortement!
Ici point de monstres, de mondes lointains ou parallèles dans lesquels vivraient des créatures imaginaires, non: ‘Spin’ pose son intrigue dans notre réalité, notre monde de tous les jours.

En quelques pages seulement, la vie de Tyler Dupree, Diane et Jason Lawton se trouve irrémédiablement modifiée et inextricablement liée alors qu’ils voient les étoiles disparaître de leur horizon. Les êtres humains vont devoir faire face à une nouvelle réalité: la mort du soleil pourrait bien être plus proche que prévue et une force hypothétique les protège de ses rayons devenus nocifs. Mais comment sortir du ‘spin’ et faut-il vraiment en sortir?  Pendant que les scientifiques émettent hypothèses et tentatives plus folles les unes que les autres, le commun des mortels s’interroge, se cherche, et tente de répondre à ses angoisses existentielles tant bien que mal…

Si vous ne devez lire qu’un seul livre de science-fiction, que ce soit celui-ci! Difficile de le reposer et difficile aussi de ne pas vérifier que les étoiles et la lune sont toujours là à la tombée du jour… C’est dire à quel point l’auteur a réussi son pari, celui de nous faire envisager l’impossible comme un futur (proche) possible au moment même ou l’humanité s’interroge quant à la survie de notre belle planète pour les décennies à venir.

 

6 Comments »

Chat kiliSvenska KattenVilhelm Moberg – La saga des émigrants

Sujet : Chat kili, Svenska Katten|

Une réédition de Göteborg Nous Voilà, mon blog suédois lors de nos 3 années passées à Göteborg – (Article du 6 Novembre 2005)

C’est bientôt Noël ! Il fait froid et c’est l’époque privilégiée de l’année durant laquelle je passe des heures roulé en boule à l’intérieur d’une couette, bien au chaud sous mon pelage d’hiver…
Un chat a besoin de près de 18 heures de sommeil par jour et mes frères utilisent leur 6 heures restantes à regarder la télé, jouer, se battre ou réclamer des câlins…

Quant à moi, je préfère lire… je saute sur la bibliothèque et je déniche les meilleurs titres…Ma dernière lecture en date est une série de romans écrits par Vilhelm Moberg qui a pour titre « la saga des émigrants ».

Vilhelm Moberg est né à l’aube du XXème siècle, en 1898. Totalement autodidacte, il débuta sa carrière en tant que journaliste avant de se tourner entièrement vers l’écriture de romans. Son sujet préféré resta, jusqu’à son décès en 1973, la description de la vie des gens de simple condition à différentes époques historiques de la Suède.

Cet auteur aura consacré 12 années de sa vie à l’écriture de cette fameuse saga dont la parution débutera en 1949.

Cette série originale de 8 volumes, parue depuis au « livre de poche » en France en 5 tomes, retrace la vie des paysans de la province du Småland (contrée d’origine de l’auteur) à la fin du XIXème siècle, alors que l’intolérance religieuse fait rage et la terre plus difficile à travailler d’années en années. Une poignée de ces paysans dont Karl-Oscar et toute sa famille vont donc décider de s’expatrier pour l’Amérique et devenir ainsi les premiers pionniers suédois !

Au travers des 5 titres parus au « livre de poche », vous pourrez suivre toute l’épopée de ces hommes et ces femmes courageux comme on n’en fait plus que rarement de nos jours qui ont tout abandonné avec l’espoir (mais aucune certitude) d’une vie meilleure de l’autre côté de l’atlantique.

Tome 1 Tome 2 Tome 3
Tome 4 Tome 5

Ce récit paru à l’origine sous le titre suédois « utvandrarna » (les émigrants) m’a permis, tout en restant les pattes bien au chaud, confortablement installé dans mon lit douillet, de voyager depuis le Småland jusques aux confins de l’Amérique et de découvrir mille coutumes, mille paysages différents, depuis la famine de l’hiver suédois jusqu’àu printemps du Minesotta en passant par la découverte de l’or dans l’Ouest américain ou les prémices de la guerre de sécession.

Que d’aventures ! Que d’émotions ! Tout cela m’a donné envie d’une petite sieste bien méritée, pas vous ?

Le Chat Bibliophile


 

No Comments »