Le chat qui…

header image

Langues de Chat...

    EnglishGermanItalianSlovenianSpanishSwedishTurkishWelsh

A la une en ce moment…

    Blackie au pays des frites (et du gouda), un carnet de voyage à suivre...

Chat-lendrier

C@tbooster !

Ad-Chat

 

Archive for avril 26th, 2010

Chat kiliSpinning cat…Une chronique littéraire de Kili…

Sujet : Chat kili|

Radio-Chat du jour à écouter en lisant cet article:

Et si un jour….si un jour les étoiles disparaissaient! Et si un jour… notre belle planète se trouvait coupée du reste de l’univers par une sorte de membrane sortie de nulle part… Que se passerait-il alors? L’astre lumineux se lèverait-il encore ou un ersatz de soleil le remplacerait-il pour continuer à rythmer nos jours, nos nuits, nos saisons? Les satellites continueraient-ils à fonctionner ou serions-nous aussi coupés les uns des autres?

3 Ronrons

C’est exactement ce qui se produit dès le premier chapitre du roman de Robert-Charles Wilson, ‘Spin’. Bien que peu attiré par la science-fiction, Kili a dévoré ce livre avec passion et vous le recommande fortement!
Ici point de monstres, de mondes lointains ou parallèles dans lesquels vivraient des créatures imaginaires, non: ‘Spin’ pose son intrigue dans notre réalité, notre monde de tous les jours.

En quelques pages seulement, la vie de Tyler Dupree, Diane et Jason Lawton se trouve irrémédiablement modifiée et inextricablement liée alors qu’ils voient les étoiles disparaître de leur horizon. Les êtres humains vont devoir faire face à une nouvelle réalité: la mort du soleil pourrait bien être plus proche que prévue et une force hypothétique les protège de ses rayons devenus nocifs. Mais comment sortir du ‘spin’ et faut-il vraiment en sortir?  Pendant que les scientifiques émettent hypothèses et tentatives plus folles les unes que les autres, le commun des mortels s’interroge, se cherche, et tente de répondre à ses angoisses existentielles tant bien que mal…

Si vous ne devez lire qu’un seul livre de science-fiction, que ce soit celui-ci! Difficile de le reposer et difficile aussi de ne pas vérifier que les étoiles et la lune sont toujours là à la tombée du jour… C’est dire à quel point l’auteur a réussi son pari, celui de nous faire envisager l’impossible comme un futur (proche) possible au moment même ou l’humanité s’interroge quant à la survie de notre belle planète pour les décennies à venir.

 

6 Comments »