Le chat qui…

header image

Langues de Chat...

    EnglishGermanItalianSlovenianSpanishSwedishTurkishWelsh

A la une en ce moment…

    Blackie au pays des frites (et du gouda), un carnet de voyage à suivre...

Chat-lendrier

C@tbooster !

Ad-Chat

 

« | Accueil | »


Chat kissorLe chat et la mosquée… (Impressions de Turquie 3)

Sujet : Chat kissor|

Pendant ces quelques jours passés à Istanbul, alors que le chat-mari travaillait, le chat n’est pas uniquement resté planté là à se roussir les moustaches sur la terrasse…nan….

Elle en a aussi profité pour suivre les conseils de Kissor et visiter un ou deux incontournables de la ville. Et qui dit Istanbul dit aussi mosquées puisque la ville en compte près de 2500. Parmi les plus célèbres et sans doute la plus visitée, il y a la Sultanahmet Camii, c’est à dire la Mosquée Bleue. Elle fut bâtie en 6 années seulement et sa construction débuta en 1609 sur les ordres du Sultan Ahmet I

Mosquée Sultanahmet ou Mosquée Bleue

Tout d’abord celle-ci doit son nom, non pas à sa couleur extérieure, mais plutôt aux quelques 20000 carreaux de faïence bleue qui en tapissent l’intérieur du sol au plafond de la coupole.

Cours de la Mosquée

Le chat, n’étant pas de confession musulmane, n’avait jamais eu l’occasion de poser une patte. dans un mosquée Pour l’occasion, sachant qu’il lui faudrait recouvrir ses cheveux et cacher la plus grande partie de son corps, elle avait revêtu un salwar kamiz bien pratique acheté en Inde il y a quelques années et qui dispose d’un voile bien adapté. Mais c’était sans penser que cette tenue était à manches courtes. Aussi pour respecter la règle, le chat s’est vu prêter un autre voile et a enfin pu accéder à l’intérieur « chaudement vêtue »  et une fois déchaussée comme le veux la règle.

La première impression ressentie fût celle de « vide », en effet, quand on est habitué aux églises ou autres cathédrales et mêmes synagogues, on s’attend toujours à trouver des travées de bancs à l’intérieur d’un édifice religieux. Ici, point de banc, juste une délimitation en bois que les infidèles n’ont pas le droit de franchir puisqu’au delà de cette barrière se recueillent les hommes musulmans debout ou prosternés sur leurs genoux en direction de La Mecque. Je précise bien les hommes, car les femmes, elles, se regroupent à un autre endroit derrière d’autres sortes de barrières et prient mains écartées, paumes tendues vers le ciel dans un grand recueillement également.

Ma deuxième impression fût la déception, non pas à cause de la mosquée en elle-même, mais à cause de tous les touristes féminins qui, une fois l’entrée passée, s’étaient défait du voile qu’on leur avait prêté pour se couvrir et circulaient librement tête, bras et jambes nues à l’intérieur comme si elles visitaient un simple musée et non pas un lieu de prière et de dévotion. Certes, la chaleur, surtout sous le voile de coton, était omniprésente mais quand même, qu’est-ce que quelques minutes de chaleur pour admirer un pareil monument … ? Le chat en est resté assez choqué !

Intérieur Mosquée Bleue

Décidément, Kissor ne comprendra jamais les touristes irrespectueux…

=^.^=

8 Commentaires »
 

 


8 commentaires

(Required)
(Required, will not be published)