Le chat et l’eunuque… (Impressions de Turquie 2)

Certes, le chat était en vacances en Turquie, mais le chat-mari, lui, y était aussi à moitié pour bosser… Aussi, quoi de mieux en l’attendant que d’aller faignanter en terrasse, au bord de la piscine, la fourrure au vent sur le toit de l’hôtel…?

La vue y est superbe, le déjeuner de fruits (et de frites aussi…Ok, le chat est une grosse gourmande, vous le saviez déjà…) un régal et si le tout est accompagné d’un bon roman policier, les heures s’envolent…

C’est donc sur les conseils de Kili, que le chat a entamé la lecture du premier tome des aventures d’Hachim l’eunuque, stambouliote du XIXème siècle, au service du sultan pour résoudre une sombre histoire de complot qui pourrait mettre en danger la pérennité de tout l’empire ottoman…

2 Ronrons

Jason Goodwin, auteur de cette nouvelle série est aussi un brillant universitaire de Cambridge ayant étudié l’histoire byzantine. Cependant, Le chat, malgré l’interêt qu’il porte à sa période favorite avoue n’avoir pas été complètement emballé par le récit. Il est vrai que de nombreux détails historiques, géographiques ou culturels propres à l’Istanbul de la Turquie du XIXème siècle viennent soutenir la narration. Cependant, elle s’en trouve quelque peu alourdie.

De plus, malgré un intrigue intéressante, bien plantée au départ, le lecteur se perd dans les méandres du récit au point parfois de ne plus savoir où il en est.

Serait-ce volontaire afin de donner au lecteur l’impression de se perdre, lui aussi, dans les ruelles étriquées du vieil Istanbul ? Ou involontaire parce que légèrement maladroit…? Kili, lui aussi s’interroge…. Certaines scènes sont décrites avec tant de complication et un tel foisonnement de détails dans les situations qu’on ne parvient même plus à les visualiser….

Pour le coup, la note attribuée n’est pas excellente puisque « Le complot des Janissaires » de Jason Goodwin n’aura obtenu que 2 ronrons ! Mais pour l’intérêt historique et culturel, Kili vous recommande tout de même la lecture de cet ouvrage. De plus,  comme cette écriture malhabile n’est peut-être dûe qu’à une erreur d’écrivain policier débutant, Kili attend de patte ferme la sortie du deuxième tome dans sa version poche chez 10/18 pour affiner son opinion sur l’auteur…

=^.^=

PS : si vous l’avez lu, votre opinion intéresse vraiment beaucoup le chat, n’hésitez pas commenter cet avis, que vous soyez en accord ou non avec Kili…

Ce contenu a été publié dans Chat kili, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 commentaires

  • At 2008.06.30 23:05, taolechat said:

    CHAT ALORS ! je l’ai lu l’année dernière ..et en italien en plus..
    cose turche, comme on dit ici et ce n’est pas peu ;)moi aussi je me suis pas mal perdue perdue là-dedans et ne surnagent dans ma mémoires que les prouesses amoureuses -inattendues- de l’enquêteur eunnuque ;)

    • At 2008.07.01 08:35, Le chat qui said:

      C’est vrai qu’il y a ça aussi qui m’a pas mal étonné…. mais bon si on le dit… ;-)
      Alors si en plus Tao et Kili ont les mêmes lectures, c’est exCHATordinaire… :D

      =^.^=

    (Required)
    (Required, will not be published)